25.07.2020 – Blog/Immeuble collectif, Maison individuelle

Bien laver les masques en tissu

L’importance du masque de protection

Alors que l’obligation du port du masque n’était pas entrée en vigueur en Suisse, les premiers masques jetables ou faits maison faisaient leur apparition dans les transports afin de se protéger contre le nouveau coronavirus. Comme le pays faisait face à une pénurie de masques d’hygiène pour une utilisation au quotidien, la Confédération a décidé de réquisitionner les masques de protection par le biais d’une ordonnance. La généralisation du port du masque obligatoire dans les transports publics suisses a débuté le 6 juillet 2020. En effet, l’approvisionnement est désormais suffisant pour un usage quotidien.

Un masque approprié

Dans les trams, les bus et les trains, on rencontre un large panel de déclinaisons pour se protéger le visage. Il y a bien sûr les masques jetables, mais aussi les masques en tissu (achetés ou faits maison), les visières en plexiglas et les foulards fraîchement lavés recouvrant la bouche et le nez. Les rares personnes qui ne portent pas de masque se font littéralement dévisager par les autres passagers et se voient priées de quitter le wagon ou le bus par les agents de sécurité.

Lorsqu’il s’agit de choisir entre masque en tissu ou masque jetable, beaucoup se tournent vers la première option. Plus esthétique et plus écologique, il peut également être assorti avec la tenue du jour. Mais les masques en tissu protègent-ils aussi bien que les masques d’hygiène jetables traditionnels? Et comment les nettoyer correctement en machine?

L’efficacité des masques en tissu est avérée. Tout comme les masques chirurgicaux, ils protègent avant tout l’entourage dans le sens où ils enrayent la propagation des gouttelettes émises lorsque nous parlons, toussons ou éternuons. Dans une moindre mesure, ils offrent également un certain niveau de protection pour celles et ceux qui les portent car ils font barrage aux plus grosses gouttelettes contenues dans l’air. C’est pourquoi le tissage des masques doit être le plus serré possible afin que seules les gouttelettes les plus petites pénètrent à travers les fines mailles. De plus, il est important d’utiliser un tissu respirant, souple et surtout lavable à haute température. Le coton se prête donc très bien à la situation.

Avantages des masques en tissu

Outre leur esthétique donc, les masques textiles assurent un réel confort et se révèlent moins coûteux à long terme que les masques jetables. De plus, ils se rangent dans la catégorie des produits zéro déchet. Depuis le début de la pandémie, de plus en plus de masques jetables jonchent les plages ou restent accrochés aux buissons. Ils s’y désintègrent lentement sous forme de microplastique, une substance dangereuse qui se retrouve ensuite dans l’alimentation des animaux. Le recours aux masques de protection en tissu contribue non seulement à la réduction des déchets, mais aussi à limiter la fabrication et le transport de masques jetables. Les masques textiles demeurent donc nettement plus écologiques.

Savoir manipuler son masque

Pour une efficacité optimale du masque, il est crucial de respecter un protocole bien précis quant à la manipulation et au lavage en machine.

Sur le fond, il convient de suivre trois règles de conduite principales:

  • Se laver ou se désinfecter les mains avant de le mettre, ainsi qu’avant et après l’avoir retiré afin d’éviter tout risque de contamination du masque par les mains.
  • Mettre ou retirer le masque en le prenant uniquement par les élastiques. Si le masque est muni d’une barre de nez, celle-ci doit être recourbée et ajustée rapidement sur le visage.
  • Ne plus toucher au masque jusqu’à son retrait, au risque de contaminer le visage par les mains.

Nettoyer et désinfecter un masque de protection

Choisir la température de lavage appropriée

Il convient de laver les masques textiles avant leur première utilisation puis, si possible, systématiquement après les avoir portés. Dans tous les cas, il est nécessaire de laver un masque si l’on constate, après l’avoir retiré, que l’air expiré l’a humidifié.

Choisir la température de lavage appropriée

Le virus de la Covid-19 est thermosensible. Il ne résiste pas à une température supérieure ou égale à 59° C. Certains agents dégraissants peuvent également détruire la surface du virus.

On peut aussi désinfecter les masques textiles au four (traditionnel ou à micro-ondes) ou au fer à repasser. Ces alternatives comportent toutefois des inconvénients, notamment celui de détériorer le tissu en l’exposant à de fortes chaleurs. L’option la plus simple et la plus sûre (et préconisée par les autorités officielles) reste le lavage des masques en machine.

Lavage en machine

Pour garantir une propreté impeccable et une hygiène parfaite du masque à sa prochaine utilisation, il convient de respecter certaines mesures. Voici donc la marche à suivre:

  • Si le masque est muni d’une barre de nez qui permet de l’ajuster en haut du visage, il est préférable de la retirer avant le lavage (le cas échéant). On peut également laver les masques dans un sac à linge pour éviter que la barre métallique n’abîme d’autres textiles.
  • Les masques se nettoient en machine à 60° C minimum pour assurer l’élimination totale du virus. Il faut donc choisir le programme standard et non le programme économique dont la température de lavage est souvent trop basse.
  • Les produits de lessive classiques (ou ceux fabriqués maison à base de bicarbonate de soude) conviennent parfaitement.
  • En principe, il n’est pas nécessaire de procéder à une désinfection supplémentaire. Si toutefois vous souhaitez le faire (en cas de contact avec une personne infectée, par exemple), vous pouvez laver les masques en machine à 90° C en ajoutant un agent de blanchiment oxygéné. Ce type de produit est plus écologique qu’un désinfectant et agit tout aussi efficacement.
  • Après leur passage au lave-linge, il est recommandé de mettre les masques au-sèche-linge à la température la plus haute possible, sans bien entendu que cela ne détériore le tissu. Si vous n’avez pas de sèche-linge, étendez vos masques à l’extérieur. Les rayons du soleil et la circulation de l’air sèchent rapidement et parfaitement les textiles.

Ayla Martis

Die Spirit Modelle