Avec Schulthess, toujours prêts – de la tête aux pieds

A Uster, la protection de la population comprend plusieurs institutions. Elle compte les sapeurs pompiers avec ses 100 pompiers bénévoles, la protection civile et l’antenne du centre de formation de Riedikon. Dans chaque cas, les vêtements sont différents, tout comme les textiles ou les matières. Leur entretien a été confié à Schulthess, plus que jamais le partenaire compétent dans ce domaine.

Le 1er janvier 2011, les sapeurs pompiers et la protection civile ont été fusionnés. Sacha Zollinger, sapeur pompier depuis 2001, a pris le commandement de la caserne à cette date. Les 200 interventions en moyenne qu’il réalise chaque année avec ses effectifs seront dépassées en 2013 en raison des nombreuses sorties effectuées au printemps par suite des fortes pluies. En plus des incendies, les quelques 100 sapeurs pompiers interviennent dans les dégâts élémentaires, l’aide technique (sauvetage d’animaux par ex.), l’appui aux secours en cas d’accident de la route ou dans des interventions spéciales de protection chimique en tant que brigade locale. «Nos interventions n’étant pas planifiables, nous devons pouvoir accéder à des vêtements d’intervention impeccables à tout moment sans complications logistiques. En Schulthess, nous avons trouvé un partenaire de confiance dans ce domaine», indique Sacha Zollinger.

Les machines Schulthess, également mises à l’épreuve

A la caserne, Sacha Zollinger travaille avec six autres personnes (administration, technique et exploitation). Le lieutenant Thomas Brechbühl, préposé au matériel, est l’un d’entre eux. Il est responsable du fonctionnement irréprochable des deux machines Schulthess. Les interventions sont aussi variées que les types de vêtements à laver: casques, bottes, gants en cuir, vêtements d’intervention plastifiés ou respirants, chaussettes etc. Il y a cinq ans, Schulthess a été retenu au terme d’une évaluation. «Les machines Schulthess sont faciles à utiliser, toujours opérationnelles et équipées des programmes spéciaux requis, et elles ne sont jamais tombées en panne», indique Thomas Brechbühl. L’éventail des salissures à éliminer des textiles est très vaste: boue, matières fécales évacuées par les égouts à la suite d’une inondation, sang en cas d’accident de la route et huile des interventions de protection chimique. Les programmes de nettoyage par voie humide Wet-Clean et de désinfection Schulthess s’en affranchissent avec brio en prouvant toute leur efficacité.

Des nouveaux défis

La caserne projette de renouveler les tenues de pompiers: fini les textiles plastifiés et bienvenue aux tissus respirants. L’emploi approprié de la lessive est essentiel et la formation dispensée par les fabricants de détergents l’est autant, car le coût d’un équipement (chaussures, casque, veste, pantalon et gants) est d’environ 2 000 francs. Aucune erreur ne doit donc être commise au lavage et à l’entretien, afin de préserver sa capacité protectrice maximale contre les influences extérieures les plus diverses. Le lave-linge Schulthess Spirit industrial WSI 150 et le sèche-linge Schulthess Spirit proLine TRI 9375 ont donc de belles années devant eux. 

Année de fondation
Le 1er janvier 2011, les sapeurs pompiers et la protection civile d’Uster ont fusionné. Les pompiers y existent depuis plusieurs centaines d’années. 

Particularités
Lavage assuré aussi pour d’autres brigades de sapeurs pompiers de l’Oberland zurichois

Effectif
7 employés fixes, environ 100 pompiers bénévoles (milice) et 300 membres de la protection civile

Vol. de linge/an
6500 à 7000 kg

Textiles
Du linge de travail aux uniformes de pompiers plastifiés (tous seront en tissus respirants à compter de l’automne 2013), gants en cuir, bottes et casques en passant par les couvertures en laine de la protection civile et les vêtements donnés par les membres de la protection civile.

Download PDF
Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×